pub7.jpg
Friday, 20 April 2018 00:53

LES FILLES DE TEINT NOIR AUSSI IRONT AU PARADIS Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)

togolaisSérieux, je l’ai déjà dit mais je le redis. C’est un crime contre l’humanité et contre les filles de teint noir que nos jeunes chanteurs nigérians, ivoiriens et congolais (les plus talentueux d’Afrique du moment) sont en train de commettre dans leurs clips sous nos yeux chaque jour !

Pour montrer une fille belle, ils choisissent presque tous et toujours des filles de teint clair. Et dans les clips où ils sont contraints de recourir à plusieurs danseuses, on choisit par pitié lors du casting quelques filles de teint noir, Noiraudes que l'on les place en fond de scène presque cachées par les jolies filles déclarées ; c’est-à-dire les filles au teint clair. Preuve n'en est-elle pas le teint que l'on voit arborer la quasi intégralité des récentes actrices de Nollywood, le Hollywood des Nigérians.

Ok j’avoue, Oui j’avoue que dans un supermarché lorsqu' une fille de teint noir et une de teint clair me sollicitent pour les aider à pousser leur caddie, je ne réagis pas de la même manière.

A celle de teint clair qui me demande : « Bonsoir, peux-tu m’aider à pousser ce caddie ? (Les filles de teint clair vouvoient très rarement et ne savent presque jamais dire « S’il vous plait »), eh bien, je me plie en quatre et lui susurre : « Mais bien sûr Ma belle, vous n’avez pas besoin de vous donner toute cette peine pour me le demander, je venais justement vers vous pour vous aider ». Ce, sautant sur le caddie et le pousser aussi lourd qu’il soit et aussi longtemps qu’elle l'entend à travers le supermarché intégral

A la fille de teint noir qui me prie : « Excusez-moi Monsieur, s’il vous plaît, pourriez-vous essayer de m’aider un peu à pousser ce caddie si ça ne vous dérange pas ? », je réponds énergiquement oubliant l'existence de la célèbre soudanaise Alec Wek ou encore celle de la troublante chanteuse ghanéenne Ebony certes disparue il y a peu et son incroyable hymne « Adesa » repris par l'ensemble de l'Afrique australe tout comme l'existence intemporelle de la légendaire Myriam Makéba: « Désolé Mademoiselle, Je suis pressé ». Ce, en pensant au fond de moi : « Regarde-moi la noiraude comme minuit trente-sept minutes qui m'interpelle. Je suis ton employé c'est cela ! Allez, ramasse ton visage noir de cadavre calciné-là et quitte devant moi avant que je n’ouvre les yeux. »

Oui, c’est vrai, Je me montre aussi injuste envers elles des fois. Inexplicablement injuste envers ces cousines de Kunta Kinté.

Mais que nos artistes finissent par aboutir à travers leurs clips à institutionnaliser les filles de teint clair comme les plus belles créatures de la gent féminine continentale, je m'insurge. Je déclare à l'inverse au nom de la femme la plus belle, la plus intelligente, la plus formidable au monde qu'est la Femme africaine que la femme en Afrique est depuis la nuit des temps originellement de teint noir,

Aussi j'implore à mon tour mes congénères africains de ne pas se prêter à cette vision biaisée du teint clair et prêche à propos au nom de Mère Marthe en hurlant ; « Arrêtez les gars, Les teints noirs sont les plus belles » …

Bon euh …. Rien ! Reparti pour l'injustice à nouveau. Tant pis pour le paradis !

De David Kpelly.

Journaliste togolais

Read 64 times Last modified on Friday, 20 April 2018 01:08
More in this category: « Côte d'Ivoire

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.