HOMMAGE à MANU DIBANGO

Sammy NONO FORMBOR

(Ancien Basketteur International Camerounais)

Ma première rencontre avec ce Monsieur qui a bercé mon enfance à Yaoundé c’était lorsque j’évoluais au sein de l’Africa Basket Club d’ Abidjan et  Manu était en charge de la mise en forme de l’orchestre de la RTI des Boncana MAÏGA, Aïcha KONE et autres. Il y  était vénéré, respecté et surtout aimé…. J’avais été intimidé, mais tout de suite, il vous met à l’aise. Ensuite, j’ai eu l’honneur de le revoir, il y a 8 semaines, à Paris, toujours égal à lui-même, avec ce rire et cette voix. Je garderai cette simplicité, Cette joie de vivre. J’ai été honoré de croiser ton chemin Manu. Merci pour tout et Ciao l’Artiste

Valérie Belinga vous qui avez travaillé pendant longtemps avec Manu que retenez-vous de lui?

Longtemps Chef d’Orchestre du Soul Makossa Gang de Manu Dibango quels souvenirs gardez-vous de lui Justin BOWEN

Quand j’entre dans le groupe de Manu Dibango la première chose qui me frappe c’est que je découvre en manu un excellent Musicien. Imaginez-vous un  seul instant que pour jouer et même arriver à exceller à un seul instrument combien c’était dur mais vous vous retrouvez devant quelqu’un qui joue Au piano, au vibraphoniste, et au sax à la perfection.

 

Alors qu’on se rendait au Brésil pour une tournée, Manu dans un avion a pris une feuille devant moi et s’est mis à écrire une musique sans instrument, et une fois en répétition on s’est tout de suite mis à la jouer. C’était un musicien hors pair.

 

Manu était un fervent Conseiller. Il m’a dit Justin si tu fais de la musique sache que cette musique c’est toute une vie, tu signes un contrat avec la musique tu ne pourras rien faire d’autre ce qui veut dire qu’il faut t’accrocher parce que c’est dur et c’est long.

 

C’est le musicien qui a influencé toute une génération : génération Africaine, génération Camerounaise. Si aujourd’hui le Cameroun a d’excellents musiciens, c’est grâce à Manu et personne d’autre. Parce qu’on a tous rêvé de chanter Douala Sérénade, Di Mabola, Soul Makossa…

 

Je pleure un grand musicien car je ne sais pas quelle orientation la musique camerounaise aurait prise? Le Bon Dieu nous a donné un enfant prodige que nous même camerounais avons essayé de détruire comme nous savons le faire. Manu était tellement fort que nous n’avons pas pu réussir à le détruire et à ternir son image. Jusqu’à son dernier souffle Manu est resté une Star. Avant d’exercer pleinement ce métier Manu m’a permis de faire de grandes scènes, mes plus grandes scènes jusqu’à ce jour en qualité de musicien. Moi qui sortait du Havre, avec Manu je jouais devant 4000, 5000, voir 6000 spectateurs. J’ai dormi dans les plus grands hôtels, côtoyé les plus grandes vedettes. Dès que tu commençais à travailler avec lui tu avais le statut de star. C’était une Star que le monde entier va pleurer.

 

Le plus difficile c’est qu’on perd Manu et on ne peut lui faire un hommage digne, on ne peut pas sortir, on ne peut pas le célébrer à cause de cette foutue pandémie.

 

On jammait avec lui, on rigolait, il aimait festoyer. Francis Mbappé, Vincent Nguini et moi on aimait l’appeler SHLANGA et à la mort de Vincent il m’a dit « Tu es désormais la seule personne à m’appeler par ce nom.

 

Ô Manu dans quel désarroi nous laisses tu ?

 

Félix SABAL LECCO (Artiste Musicien)

Luminosité, Générosité, humour, partage, positivité, talent, Musicalité, Futé, Simplicité et accessibilité… il ne suffit pas d’être talentueux et reconnu Manu avait même encore plus que tout ça !! Avant qu’un artiste africain ne le remplace dans tous ces éléments et ces qualificatifs, il va en falloir des notes et des décennies… Tu restes immortel mon frère c’est toi qui m’a tout appris…. salut Manu !

SiSSI DIPOKO

Manu DIBANGO, son rire légendaire et son esprit taquin…

Tonton Manu était un Homme first classe avec ses qualités et ses défauts…

Tonton est un Grand Musicien: rigueur, travail, créativité, discipline, vif, talentueux, créatif, etc…

C’est une Machine à Musique qui jouait de plusieurs instruments, pas facile, et qui jonglait avec les notes de Musique comme Milla avec le ballon. 

Manu c’est mon Père, mon Professeur et mon guide dans la musique. 

Oui, Merci tonton, pour Tout ce que tu m’as donné à moi et aux autres… 

Ce n’était pas facile de travailler avec toi, mais je sais pourquoi aujourd’hui… 

Repose-toi en Paix. 

J’aurais souhaité un autre depart pour toi, mais le Maître en a décidé autrement. 

Eternal LOVE… RIP😭😍

Georges Marcel NYAMOUTET (Homme de Médias et Promoteur de l’émission Jazz Corner of the World)

Jay Lou AVA(Auteur-Compositeur-Musicien)

Avline AVA

Georges SEBA

Je n’oublierais jamais sa générosité et ses encouragements alors que j’étais au plus bas aux obsèques de mon épouse Marilou, béni soit l’éternel, courage à la famille. Un baobab est tombé c’est une très grande perte, un deuil national pour le Cameroun

 

Henri NJOH (Auteur Compositeur-Musicien)

Voilà près de 60 ans que je cotoie Manu que j’ai connu alors qu’il tenait le cabaret Soir au Village à Douala à son premier retour sur le Cameroun.Très jeune il m’auditionna et m’adopta. Après un retour bref sur la France il revint sur le Cameroun, créa le Cabaret Ici Manu à Bonanjo et ensuite le Club Manu à Yaoundé et pour ainsi dire on ne s’est plus vraiment quitté. Bien qu’étant mon aîné, Manu et moi entretenions une parfaite complicité et nous fréquentions assidument. Notre dernière vraie collaboration fût la réalisation de l’album Camer All Star. Le monde Artistique perd  un immense musicien chez qui j’ai appris beaucoup professionnellement parlant. Qu’il repose en paix !!

 

Roger SABAL LECCO (Artiste Musicien)

J’ai rencontré Manu dans les années 70 à l’Arizona Saloon,carrefour Warda à Yaoundé, j’étais à mes débuts et me débrouillas déjà assez bien, le lendemain, Manu a laissé une interview où il disait qu’il avait découvert un petit phénomène la veille, qui jouait de la basse comme il n’en avait jamais vu en Afrique subsaharienne et qu’il ne savait pas si ce gars allait faire de la musique sa carrière, quand j’ai entendu cela venant du grand Manu, je me suis senti investi d’un devoir, celui d’approfondir l’art musical. Manu était une star mondiale d’une accessibilité tellement facile que des fois on ne pensait pas que c’était vraiment lui devant vous. Il laisse un terrible vide musical non seulement au Cameroun, mais aussi le monde entier.Qu’il continue son art au paradis des musiciens…

 

Alain MOULEN ( Promoteur Culturel)

Le souvenir majeur marquant, en ce qui me concerne, c’était sa grande humilité, son accès facile, la jeunesse de son âme. Il semblait immortel J’ai eu de nombreuses occasions d’interactions avec lui. Il nous a fait l’honneur de participer à certains de  nos événements, principalement la précédente WHITE Garden Party. On avait avec lui le sentiment d’être, à la fois, avec un pote, avec un grand frère ou avec  un Tonton En tout cas, on se l’appropriait facilement .Il était à nous et on aurait aimé qu’il soit là…toujours…éternellement. C’est pour ça qu’il sera difficile pour beaucoup de réaliser qu’il ne sera plus là physiquement. Heureusement, il laisse un patrimoine qui le rend immortel

 

ZALYKA (Chanteuse  Internationale originaire de Guinée BISSAU)

Je garde en souvenir son rire légendaire… Son talent hors norme, qui a traversé les frontières… Son humilité et sa bienveillance envers son prochain… Il prodiguait de précieux conseils aux artistes en développement comme moi… C’était un grand homme

 

Paulette BENITAH (Une Amie)

Une Légende le  Père de mon Fils Unique un homme formidable un Papa et grand père attentionné, l’amour Secret de ma vie, un Musicien hors norme avec un Talent qu’il laisse à notre  fils James. C’était  un grand croyant toujours souriant et plein d’humour sa musique va continuer a nous Bercer de Générations en Générations une voix qui ne s’éteindra Jamais.Mam,,,Pau comme il adorait m’appeler. Paix a son Ame.

 

Lee James EJOUMA (Auteur-Compositeur)

L’homme est mortel. Nous sommes de passage ici-bas pour apprendre de notre prochain, tenter de comprendre notre raison d’être, puis enseigner à notre tour et inspirer ceux qui viennent après nous. Tu as remporté ce jeu qu’on appelle la vie. Tu peux enfin poser tes instruments sereinement et profiter des applaudissements de tes nombreux enfants qui feront échos jusqu’à haut. Car oui, bien que Georgia, Michel, Marva et moi sommes ton sang, ton saxo a touché et continuera a toucher le monde entier. Ton œuvre ne nous appartient pas. Nous te pleurons aujourd’hui, mais nous te célèbrerons demain et pour le restant de notre vie. L’homme est mortel, mais ton rugissement, lui est éternel. La balle n’est pas à terre, on continue  Ton secret le mieux gardé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *