MH OKO’O : Du rythme dans la conscience

MH Oko’o est l’artiste engagé Panafricain qui s’est fait remarquer par ses textes explicites, intelligents et engagés.

Tout à commencé en 1996, sous l’impulsion desrappeurs comme MC SOLAAR, NAS et des groupes comme IAM, NTM et d’autres, qui ont influencé son art et marqué sa jeunesse. Toutefois, son engouement pour la musique urbaine a prit de l’importance quand, grâce aux rappeurs comme BENJO STYLE.

MH Oko’o commence par faire partie d’un groupe nommé ’GUT-TEN-DYNASTI’. Comme le nom l’indique ils étaient 10 rappeurs et ils formaient une véritable dynastie qui comptait 4 sous groupes et plus de 50 adhérents au concept ; bref façon WU TAN CLAN. Donc, de 1998 à 2000 c’était du délire.

”On était jeune, on s’amusait, on allait dans des matinées de jeunes, organisées par SERGES TAMBA, qui nous manageait à l’époque ; on faisait des free styles ; on grattait nos cahiers d’école avec nos textes de rap; bref je me lançais déjà dans, ce qui aujourd’hui est devenue ; une véritable passion et profession pour moi.” raconte l’artiste.

Son concept artistique est très éclectique et cible un public très large. MH Oko’o épouse facilement les thèmes sociaux et la souffrance humaine parce qu’il a grandit dans un environnement difficile dans lequel la plupart des personnes proches ou lointaines, affrontent des difficultés économiques, les chômage, la pression sociale et le racket au quotidien . Il trouve que c’est son devoir en tant qu’artiste engagé, leader d’opinion et phare de la jeunesse, de décrire les maux de la sociétés avec des mots choisis avec subtilités, pour attirer l’attention de la société et surtout des autorités, au mal être de la jeunesse camerounaise en particulier et africaine en général . Dans ses chansons, on retrouve toujours du rythme et de la mesure. Ses textes sont bourrés d’images et son débit est plein d’émotion, d’où le concept OKO’O : c’est une expression argotique qui traduit différents états d’esprits.

MH se considère comme un ARTISTOCRATE. ”C’est un concept qu’il a créé et nommé ARTISTOCRATIE Signifiant tout simplement le pouvoir de l’artiste. Pour MH, l’artiste dispose d’un pouvoir de suggestion et d’influence qu’il devrait utiliser pour véhiculer des messages positifs, susciter l’espoir et contribuer à améliore la vie de ceux qui écoutent sa musique et suive son actualité. ”De part mon art, j’aspire à acquérir l’éloquence ; l’élégance ; et ànourrir mon talent d’éléments positifs. Je suis maître dans mon art, je n’ai pas de restriction artistique. Naturellement, j’ai commencé la musique en jouant les chansons ETON au balafon, et aujourd’hui je suis un poète des temps modernes.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *