anzo.jpg
Thursday, 19 April 2018 23:34

Le CHOIX ÉLECTIF, PAS FORCÉMENT LE MEILLEUR Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)

Quand tu veux gagner le cœur d'une femme, tu ne joues pas seulement bien au foot, braques une banque, ou es l'étalon parfait, tu conquiers son cœur, tout comme pour gagner une élection, tu n'opposes pas tes potentiels électeurs entre-eux, tu les réunis et surtout gagnes leur confiance.

Ce qui en clair signifie, que ce n'est pas parce que tes adversaires perdront que tu gagneras, sinon que tu gagneras pour qu'ils perdent. Le malheur des uns ne fera donc forcément pas ton bonheur, juste parce que tu l'auras souhaité, sinon parce que dans toute lutte pour le meilleur et en meilleur, il faut nécessairement un perdant, et gagner c'est surtout, savoir mettre en valeur cette assertion : "à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire". On ne gagne donc forcément pas, parce qu'un adversaire est éliminé, on a plutôt une chance en plus et non de plus, ce dernier aspect dépendant obligatoirement de notre transcendantale performance et non de nos remontrances intempestives. Si en plus nous sommes dans le domaine politique, nous n'avons qu'un seul choix, celui des urnes, ce suffrage qui peut encore ne pas nous donner le meilleur choix, sinon le choix obligatoire de cette majorité qui ne fait toujours pas le bon choix, sinon celui de circonstances

Ezechiel Ngoucheme

Read 88 times Last modified on Friday, 20 April 2018 00:07
More in this category: « Et Si NOUS PARLIONS

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.