TENDINITE

Douloureuse et invalidante, la tendinite est une affection du tendon très fréquente puisqu’elle représente près d’un tiers des maladies professionnelles. Sa prise en charge classique est souvent pluridisciplinaire, mais les remèdes naturels auraient une grande capacité à accélérer la guérison.

Qu’est-ce qu’une tendinite ?

Une tendinite est une atteinte douloureuse du tendon, bénigne mais souvent d’évolution longue avec un retentissement important sur la qualité de vie. « Le rôle du tendon est de transmettre la force du muscle pour mobiliser un os et bouger une articulation » rappelle Fabien Claude-Storz ostéopathe à Paris. « On parle de tendinite lorsque cette structure surchauffe et qu’il y a une inflammation du tendon. En général, l’inflammation s’accompagne d’une modification de la structure comme un épaississement ou la présence d’un nodule » précise ce dernier. La tendinite est souvent causée par une sollicitation excessive du tendon liée à des mouvements répétitifs, mais elle peut également avoir une origine inflammatoire, métabolique ou médicamenteuse.

Les tendinites les plus fréquentes en consultation  sont celles de l’épaule, du tendon d’Achille, du coude et du poignet.

« En cabinet, il y a une saison pour certaines tendinopathies, par exemple en septembre on voit beaucoup d’aponévrosites plantaires de patients qui ont porté des claquettes tout l’été. Et au printemps, ce sont les tendinites du coude et de l’épaule : les gens se remettent à jouer au tennis et à jardiner » décrit l’ostéopathe.

Quels sont les symptômes de la tendinite ?

Les symptômes de la tendinite peuvent varier beaucoup en fonction des patients et de la localisation. « Les symptômes d’une tendinite classique suite à un effort physique sont : une douleur à la palpation, une douleur à l’effort qui a tendance à se calmer au repos et une raideur matinale qui s’estompe en moins de 15 minutes » résume l’ostéopathe. En cas de tendinite, il peut arriver que le tendon gonfle et chauffe, avec une rougeur localisée sur la zone touchée. La douleur est souvent décrite comme lancinante au niveau du tendon.

Quels remèdes naturels pour accélérer la guérison d’une tendinite ?

En présence de symptômes caractéristiques de tendinite et de douleur au tendon, il est nécessaire de consulter son médecin traitant afin qu’il confirme le diagnostic et propose un traitement adapté pour réduire l’inflammation. Si les médicaments anti-inflammatoires peuvent soulager la douleur, ils doivent être pris avec parcimonie car ils ne sont pas anodins et ont un grand nombre de contre-indications. Quant aux remèdes dits naturels, ils doivent également être pris avec prudence, car qui dit naturel ne dit pas forcément sans risques ! « Je vois quotidiennement des patients qui ont vu sur internet des conseils et se sont brulé la peau en appliquant trop d’huile essentielle ou en posant de la glace à même la peau pour soulager l’inflammation » explique Fabien Claude-Storz. Le froid, s’il donne l’impression de soulager sur le moment, peut en effet masquer la douleur et entraîner des mouvements pouvant aggraver l’inflammation.

Quelle est la meilleure pommade pour une tendinite ?

Il existe de nombreuses huiles et crèmes pouvant soulager les douleurs de la tendinite et l’inflammation du tendon. Bien que le repos soit la solution idéale, il est possible d’atténuer les douleurs de la tendinite (que ce soit au niveau du poignet, du coude, du genou ou de l’épaule) grâce à une pommade anti inflammatoire par exemple. Petit tour d’horizon des différents remèdes pour soulager les tendinites :

Le baume du tigre est-il efficace ?

En traitement de la tendinite, on peut utiliser du baume du tigre rouge, composé de camphre, de menthol et d’huiles essentielles. Il possède une forte vertu antalgique et chauffante. Attention toutefois, il est à double tranchant, d’où l’intérêt d’avoir consulté au préalable pour avoir un diagnostic précis de son type de tendinite. « Certaines tendinopathies avec un phénomène inflammatoire important sont plutôt soulagées par le froid. Le fait de rajouter de la chaleur augmente l’inflammation ce qui va aggraver la situation » alerte l’ostéopathe. Prudence par ailleurs, le baume du tigre est photo-sensibilisant et risque d’occasionner des brûlures sévères en cas d’exposition au soleil dans la foulée.

Lise Lafaurie

Journaliste nutrition, bien-être, santé, food

en collaboration avec Fabien Claude-Storz (ostéopathe)

doctissimo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Our Visitor

0 0 1 1 0 2
Users Today : 4
Users Yesterday : 3
Users Last 7 days : 33
Users Last 30 days : 226
Users This Month : 132
Users This Year : 785
Total Users : 1102
Views Today : 4
Views Yesterday : 3
Views Last 7 days : 47
Views Last 30 days : 347
Views This Month : 194
Views This Year : 1179
Total views : 1655
Who's Online : 0
Your IP Address : 185.191.171.16
Server Time : 2024-05-18