DR. PAULETTE BISSECK : POUR L’ETERNITE

La sénatrice de la Mvila et membre titulaire du Comité central du Rdpc repose désormais auprès de ses ancêtres à Nselang. En présence de Grégoire Owona, représentant le secrétaire général du Comité central du Rdpc, Jean Nkuété.

«Je prends la mesure de votre profonde douleur ainsi que de toute sa famille. (…) Une universitaire chevronnée et une femme entreprenante, très portée vers la vie associative et l’encadrement des jeunes. Grace à ses qualités humaines et son engagement au sein du Rdpc, sa disparition est une grande perte pour le département de la Mvila, la région du Sud, notre parti et le Cameroun qu’elle a servi avec passion, loyauté et patriotisme ». Ces extraits de la lettre de condoléances du Président de la République, Paul Biya adressée à Carine Bisseck, fille aînée de la défunte, reflète l’atmosphère générale qui a entouré les cérémonies d’inhumation de la sénatrice du Rdpc, conduite à sa dernière demeure le 22 juillet 2023 à Nselang, son village natal. Des complaintes et des geignements des amis, des collègues universitaires et du Sénat, et celles des connaissances diverses ; des torrents de larmes des camarades du Rdpc, de la famille et des belles-familles, des personnalités de tous rangs et de haut vol, dont une dizaine de membres du gouvernement et assimilés, la forte présence de l’élite et forces vives du Sud, avec à sa tête, le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, le Pr. Jacques Fame Ndongo, leur porte-parole, venus nombreux faire leurs adieux à celle dont les qualificatifs ne sauraient être exhaustifs pour décrire ce qu’aura été son passage sur cette terre.

Des torrents de larmes pour cette grande royale que vient assécher cette mobilisation exceptionnelle au stade de Nsélang. A côté, il y a eu malheureusement aussi, celles et ceux-là dont la légendaire solidarité a contribué à forger une identité au sein de la société et qui n’arrivent pas encore à sécher les leurs, au vu de l’immense vide créé par le départ de leur bienfaitrice. Notamment, ces jeunes filles bénéficiaires du prix de l’excellence scolaire Paulette Bisseck pour leur admission au Cepe et en 6ème dont la 4ème édition venait d’avoir lieu au début des vacances. Sans compter les populations de l’ensemble de l’arrondissement de Biwong-Bulu représentées par les gardiens de la tradition locale qui ont imploré leurs ancêtres : « de pourvoir au remplacement de leur lampe qui vient de s’éteindre, car ils ne veulent pas rester dans l’obscurité », a déclaré Charles Mvondo Ajomo, l’un des coordonnateurs, du Ntum’ayong, rituel exécuté pour remettre l’âme de la défunte à ses ancêtres. Accompagné dans cet acte d’une dizaine de membres. Non sans les avoir au préalable priés : « d’accueillir et d’accompagner Paulette Mengue Ajomo (de son nom de jeune fille), dans ce dernier voyage ».

La dizaine de témoignages quant à eux sont venus dévoiler les innombrables et innommables qualités professionnelles, personnelles et militantes exceptionnelles et les multifacettes qui : « Ont forgé la personnalité de cette femme aimante, attachante, captivante, exigeante, adepte des débats intellectuels » dont se souviennent les enfants ; « Le questeur qui a éclaboussé le travail parlementaire de toute son abnégation et son talent », a précisé le représentant du président du Sénat, Robert Nkili.

William MONAYONG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Our Visitor

0 0 0 8 4 3
Users Today : 3
Users Yesterday : 8
Users Last 7 days : 55
Users Last 30 days : 151
Users This Month : 90
Users This Year : 526
Total Users : 843
Views Today : 3
Views Yesterday : 8
Views Last 7 days : 95
Views Last 30 days : 223
Views This Month : 140
Views This Year : 788
Total views : 1264
Who's Online : 0
Your IP Address : 3.238.235.248
Server Time : 2024-04-13