INUTILES POLÉMIQUES ou QUAND LE RIDICULE de CERTAINS CAMEROUNAIS s’appelle plutôt DÉSTABILISATION.

La force de toute union réside moins dans son unanimité que dans sa capacité à conjuguer avec les conflits inhérents à tout l’ensemble.

Qui peut nous prouver ici que de toutes les grandes équipes des Lions Indomptables, des mondiaux inoubliables de 82, 90, aux différentes campagnes victorieuses des coupes d’Afrique,  il n’y avait pas de mésententes entre les joueurs et leurs staffs techniques, dirigeants ou entre les joueurs eux-mêmes ?

Qui oublie les différents cas de Joseph Antoine Bell, avec dirigeants et joueurs, de l’intervention du Chef de l’état pour Roger Miller et j’en passe.

Les Lions Indomptables avaient-ils, en ces temps, été moins performants, ou alors ces situations, quoique déplorables, n’avaient-elles pas été classées dans le registre du normal dans un environnement où le critère de meilleur va obligatoirement avec celui des égos forts, à assimiler par tous, le joueur autant que les dirigeants?

Donner donc à ce qui est arrivé à la coupe du monde, entre Rigo « entraîneur » et Onana « joueur », une portée autre qu’un incident normal de parcours dans tout milieu de vivre ensemble, si nous disons connaître le fonctionnement du monde sportif et du football en particulier, où récemment il y a eu le bras de fer, très ouvert, entre le Président du PSG et Kylian Mbappé, sans que même les français et leurs médias ne sautent le pas de la haine et la rivalité de prestige, comme au Cameroun.

Une chose est sûre, Onana mérite tout mon respect, pour avoir su éviter de tomber dans le piège de ces camerounais qui profitent toujours du malheur des autres pour se faire une place au soleil.

Onana, disais-je a compris la valeur de cette humilité, qui veut que ce ne soit pas avoir raison qui donne raison, sinon comprendre que son intérêt et celui de sa nation, qui a fort besoin de lui, sont au-dessus de tout orgueil démesuré et de toute polémique infructueuse et non valorisante, quand celui qui perd c’est le Cameroun.

 La preuve, il en sort plus grandi qu’avant et son rendement dont personne n’a jamais douté du niveau exceptionnel, fait aujourd’hui le tour du monde footballistique, après cette victoire des Lions Indomptables, pour laquelle, il n’a joué que son rôle et rien d’autre. En effet, pour que le Cameroun gagne, il ne fallait pas seulement empêcher que le but entre, il fallait absolument en marquer et beaucoup pour se mettre à l’abri, comme quoi, ici c’est l’union qui fait la force, apprenons déjà à le reconnaître.

Ezéchiel NGOUCHEME

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Our Visitor

0 0 1 1 0 2
Users Today : 4
Users Yesterday : 3
Users Last 7 days : 33
Users Last 30 days : 226
Users This Month : 132
Users This Year : 785
Total Users : 1102
Views Today : 4
Views Yesterday : 3
Views Last 7 days : 47
Views Last 30 days : 347
Views This Month : 194
Views This Year : 1179
Total views : 1655
Who's Online : 0
Your IP Address : 216.244.66.229
Server Time : 2024-05-18