Humour noir

Indiscutablement, mon accent et mes expressions, m’avaient trahie !!!Puis, le sobriquet fut juste ce qu’il était, un surnom. Ma sœur et moi étions des blanches et ça ne nous plaçaient ni au-dessus ni en-dessous de quiconque. C’était une façon de souligner que nous étions d’origine mais que notre manioc sentait plutôt le camembert. Par moment je dois avouer que je me […]

Lire la suite...