DADDY ISSUES : L’AMOUR EST UN PARCOURS DU COMBATTANT

Et pour cause ! Un peu de bio ne fait jamais de mal.

Je n’ai pas eu un exemple fabuleux en matière d’homme dans mon enfance. Le spectre de l’homme en la personne de mon père. Comment dire… Le jour où il a imposé une deuxième épouse non comprise dans le contrat matrimoniale, il avait décidé de mon destin. Puis par la suite, il m’a abandonné pour aller vivre en Afrique avec sa nouvelle épouse et leurs enfants, resurgissant dans ma vie quand cela lui convenait. Avec un père absent je ma taillais une place de rêve dans la vie ! Bref j’étais devenue ce qu’on appelle une femme with « Daddy issues » « Des problèmes de père ».

Daddy issues ?

 Oui les femmes avec Daddy issues ont des relations un peu stéréotypées avec les hommes. Il y a celles dont le père était une histoire racontée avec plus ou moins de vraisemblance par leurs mères. Il y a celles dont le père était un personnage si charismatique que tout homme périssait étouffé par l’ombre pesante de la statue du commandeur. Dans tous les cas, les prémisses d’une vie amoureuse chaotique sont activées.

Que font les femmes avec Daddy issues ?

 1- Elles attirent, sont attirées et se mettent en couple avec des hommes qui les maltraitent, les trompent, et les abandonnent.

Attendez! Elles ne se jettent pas dans la lave stupidement ! Ça commence toujours par des attentions, des paroles douces, des comportements exagérément romantiques. Les gars ont la capacité de vous faire croire que vous êtes uniques à leurs yeux si ce n’est exceptionnel!

Et ça fonctionne parce que ?

2- Elles n’ont aucune notion de leur valeur en tant que personnes et se donnent au premier homme qui leur fait miroiter une chaumière et deux cœurs. Les abandonnées ont soif d’amour et de sécurité. Des phrases telles que -“Je serai toujours là pour toi …” remportent la mise à chaque fois. Les filles à papa doivent entretenir ce sentiment d’unicité, pour continuer à occuper le trône sur lequel leurs papas les avaient assises. Avec elles, une phrase comme – “Tu es vraiment spéciale, je n’ai jamais rencontré une femme comme toi… ” Fera frémir les petits papillons de leurs cœurs.

 Autre chose ?

3 – Les femmes avec Daddy issues sont loin d’être ennuyeuses. Dans le sens où ayant une soif d’amour de preuve d’amour et d’attention, elles peuvent développer tout un arsenal d’outils émotionnels pour garder leur partenaire. Elles sont très demandeuses d’attention et juste chiantes à vivre oui mais au final si malléables ! Une fois engluées dans le sirop sentimental dont on les a recouvertes, se crée une dépendance. Et nos femmes avec Daddy issues finissent par se perdre de vue pour entretenir cette euphorie dans laquelle baigne leur vie.  Quand le masque tombe et que le fauve a rendu sa proie accro, les abus commencent. Il montre ses dents. Insultes, dénigrement, quelque fois il s’attaque à la personne de ce père. Don Juan face à la statue du commandeur. Il humilie sa compagne et la méprise. La femme avec Daddy issues ayant perdu tout repère est en état de sidération. Elle ne dira rien aux copines. Pas tout de suite. Souvent parce qu’elle ne sera pas consciente de l’abus. Le réveil, parce qu’il y a réveil, est souvent brutal, douloureux mais nécessaire. C’est comme une renaissance qui nous invite à nous aimer avant tout. Et à chercher notre propre approbation avant celles des autres. Au final, ces fauves, si on comprend la leçon, font figures d’initiateurs. Been there, done that, got the mug!”Je suis passée par 1, ai vécu 2 et j’ai le timbre du 3 sur mon passeport de la vie ! Je me suis relevée.

 Comment ?

J’ai eu le privilège de passer quelques mois avec mon père un an avant qu’il se fasse tuer. Nous avons discuté, mis les choses à plat. Il m’a demandé pardon. J’ai pardonné. Il m’a écrit une très belle lettre qui nettoie toute cette fange. Ce fut le premier pas.

Le second on le devine, c’est l’éveil de ma vie spirituelle. Je ne fais pas de prosélytisme. Mais ça m’a aidé à retrouver la force de m’affirmer et de ne pas avoir besoin du regard d’un homme pour me sentir valorisée. J’ai retrouvé l’estime de ma vie, de ma personne et de mes projets. Le troisième a été de comprendre que le bonheur était indépendant des circonstances.

 Alors pourquoi ce petit truc a-t-il réveillé ça ?

C’est en fait quelque chose de très positif. Comme le luminol qu’on utilise sur les scènes de crime pour révéler le sang caché. Tout ça me permet de constater qu’il y a en effet encore du travail car il reste des résidus de Daddy issues. Faire confiance à un homme ça va être un processus lent. Mais j’ai commencé par accepter la situation telle qu’elle était. Et depuis cette semaine j’ai accepté de m’ouvrir à ça. C’est-à-dire à ne pas juger la situation. Chatter, parler (hier au restaurant le patron est carrément venu taper la discute avec ma cousine et moi. Au moment du départ, j’ai eu un Doggy-bag avec un cadeau dedans !!! Yeah

 Alors ?

Le secret c’est d’accepter la vulnérabilité. Oser l’amour c’est accepter de comprendre qu’on peut se prendre le mur et que c’est normal. Oser, c’est prendre la mer quand même parce qu’il existe des rivages paisibles. Il faut juste suivre sa boussole intérieure avec un esprit clair et ne pas répondre au chant des sirènes.

Et vous? Comment gérez-vous ce type de situation ?

 Je vous souhaite le meilleur

 

Félicité NGUIDJOL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *