Frederik Tchoungui, un leader visionnaire…

Il fait partie des rares africains à avoir travaillé à la fois pour une campagne électorale nationale et pour une campagne électorale du gouverneur d’un État aux Etats-Unis. Frederik Tchoungui est un entrepreneur engagé, qui a gravi les étages de l’ascenseur social par le travail et la détermination. Sur le plan associatif, on ne compte plus les titres qui figurent dans le CV de ce jeune camerounais. A l’aube de la trentaine, l’homme est Président de l’association ” Jeune Génération Décomplexée “, fondateur du CERCLE JERAA, initiateur du mouvement « Give Back to our community » et co-fondateur de la “Community of Global Leaders’’, une organisation à but non lucratif dont l’objectif est de fournir aux leaders mondiaux une plateforme où ils peuvent collaborer pour résoudre des problèmes majeurs en mettant en synergie leurs efforts individuels. Un parcours qui force l’admiration, une vie remplie de challenges et façonnée par l’audace, qui lui a permis d’écrire son premier livre intitulé : « Out of My Comfort Zone » (disponible sur Amazon) qui fait état des difficultés d’intégration d’un jeune provenant du Cameroun dans la vie occidentale et de l’importance de l’engagement politique et associatif.

Coup de projecteur sur l’un des jeunes africains les plus remarquables au monde.

Ses liens avec le Cameroun et son engagement au service de l’humain

Frederik Tchoungui se recrute parmi ces entrepreneurs sociaux qui n’ont pas découvert le mot « souffrance » dans le dictionnaire mais l’ont côtoyé de près durant leur parcours académique : « En étudiant au Cameroun, j’ai vite compris que tous les enfants de mon pays n’avaient pas les mêmes conditions de vie. J’ai décidé, à partir de ce moment et avec le soutien de mes parents, de faire des dons aux orphelinats de mon pays ». Il fonde pour cela une association dénommée “Jeune Génération Décomplexée” dont la mission consiste à fournir des fournitures scolaires aux enfants du quartier Obili, ainsi que le paiement des frais de scolarité de certains d’entre eux.  

A 21 ans (trois ans après son arrivée en France), il poursuit ses actions caritatives à travers l’association ” Jeune Génération Décomplexée ” afin d’aider les jeunes d’Afrique à avoir un meilleur accès à l’emploi et de lutter contre le racisme.

En 2014, il commence à travailler avec un mouvement militant iranien qui lutte pour les droits des femmes et participe à la traduction de leurs conférences en langues anglaise et française et à la gestion de leurs manifestations.

Un goût pour l’humain qui va le conduire cinq ans plus tard, à créer une organisation de jeunes entrepreneurs de la diaspora en Europe appelée ” CERCLE JERAA “, avec une ambition claire : aider les jeunes entrepreneurs à développer leurs entreprises et de les réunir pour créer une synergie.

L’année suivante, il co-fonde en pleine Covid-19 (avec quatre autres leaders) une organisation à but non lucratif appelée “Community of Global Leaders”, dont l’objectif est de fournir aux leaders mondiaux une plateforme où ils peuvent collaborer pour résoudre des problèmes majeurs en mettant en synergie leurs efforts individuels.

Une si grande passion pour la politique

Frederik Tchoungui n’est pas simplement un jeune passionné par les questions relatives aux relations internationales. Il est aussi connu dans la sphère politique française pour son dévouement et aux États-Unis comme l’un des rares africains à avoir travaillé à la fois pour une campagne électorale nationale et pour une campagne électorale du gouverneur d’un État aux États-Unis.  Dans son pays d’origine, il est présenté par certains médias locaux comme l’avenir de la politique camerounaise.

C’est que, cet ancien étudiant en Administration économique et sociale de l’Université Lumière Lyon 2, a travaillé avec quelques personnalités de renommée mondiale.

Après l’obtention de sa Maitrise (Ecole Supérieure de Commerce et Développement), il est censé trouver un stage : « J’ai envoyé ma candidature à Miami aux États-Unis pour le ‘’summer fellowship’’ du parti Démocrate dans le cadre la campagne de madame Hillary Clinton. Nous étions 450 candidats à postuler. Après une sélection rigoureuse, nous avons été 10 candidats à être sélectionnés pour démarrer notre stage dès juillet 2016.  De simple volontaire, je suis devenu coordonnateur d’équipe dans l’État de Virginie jusqu’aux élections de Novembre 2016 ». Une expérience qui va asseoir sa crédibilité et apporter une nouvelle dimension à son engagement dans la politique.

Presque toujours du bon côté de l’histoire

De Janvier à Mai 2017, il est nommé Directeur de Campagne pour le mouvement “Lyon au Centre avec Macron”, actuel Président de la France. 

La même année, il est nommé “Political Associate” dans l’équipe de campagne du candidat du Parti Démocrate américain Ralph Northam au poste de Gouverneur pour l’Etat de Virginie : “Ralph Northam For Virginia”.  Son candidat Ralph Northam remporte le scrutin en novembre 2017. 

Fin 2017, il met ensuite sur pied, son propre cabinet de consultant en stratégie politique.

Un testament pour les jeunes

Frederik Tchoungui a parcouru le monde entier. Récemment nommé par la Jeune Chambre Internationale (JCI) comme l’un des jeunes camerounais les plus remarquables, ce leader n’hésite jamais à redonner à sa communauté, une partie de ce qu’il gagne par la force de son talent et de son audace : « Il y a toujours un moyen d’aider quelqu’un. Vos paroles, vos actions, votre philosophie peuvent avoir un impact sur les gens du monde entier. Vous ne pouvez pas être égoïste. Vous devez aider votre communauté à s’améliorer pendant votre séjour sur terre. « Mon livre (Out Of My Comfort Zone) a été écrit pour inspirer les jeunes du monde entier et leur transmettre le message que RIEN N’EST IMPOSSIBLE. »

Un message d’audace, structuré au fil de ses rencontres avec des personnalités importantes, érodé par des kilomètres qu’il a parcourus, la passion en bandoulière, à la quête d’idées et de solutions fortes pour les proposer aux dirigeants afin qu’ils les transforment en action.

Il vient d’ailleurs de créer sa propre chaîne (The Global House Channel) pour discuter des problèmes mondiaux et promouvoir la paix dans le monde. Décidemment, rien n’arrête ce jeune lion…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.