Le RIESF au service de l’éducation et de l’inclusion des jeunes par le sport

Vous avez été joueur et entraineur de basketball au niveau national en France, et après votre cursus universitaire STAPS (science et technique des activités physiques et sportives) à l’Université Claude Bernard Lyon, vous êtes devenu directeur technique de l’association Action Basket Citoyen. Vous êtes à l’initiative du Réseau International pour l’Education par le Sport Francophone, RIESF, dont l’Assemblée Générale s’est déroulée le Samedi 27 Mars 2021 à l’issue de laquelle vous avez été élu président.

 

Jean-Eric SENDE, vous êtes le président du RIESF, pouvez nous définir ce réseau ?

Le RIESF est un réseau qui rassemble des académies sportives qui utilisent le français dans leur programme d’éducation par le sport. Les personnes physiques en relation avec une association sportive peuvent également adhérer. A ce jour nous avons 25 pays membres du RIESF avec une majorité de pays africains.

Quels sont les objectifs à moyens et long terme du RIESF ?

Nous voulons promouvoir, soutenir et accompagner les structures qui utilisent aussi bien le sport que la langue française pour l’éducation en permettant l’inclusion et l’égalité des genres, ainsi que les personnes en situation de handicap.
Le sport véhicule des valeurs universelles, nous devons aider à les propager et à instaurer la citoyenneté francophone.
Localement nous allons développer les échanges entre les structures qui permettront de multiplier les rencontres sportives mixtes pour l’éducation à l’égalité des sexes, à la fraternité entre les peuples et la Paix.
Tout cela rentre dans l’objectif de promotion des valeurs, des droits et des principes énoncés par la Charte Internationale de l’Education Physique, du Sport et de l’Olympisme.


Autre objectif : financer un projet par an par pays
Le RIESF va attribuer un label « Académie RIESF » aux académies selon des critères que notre commission aura déterminés.

Comment parvenir à atteindre ces objectifs ?

Le RIESF va mettre à disposition son réseau international, des partenaires et des mécènes.
Nous veillerons aussi à la mise en place d’une professionnalisation des éducateurs et nous participerons à la médiatisation de toutes les actions des académies.
Le RIESF aidera les académies à organiser des rencontres au sein d’un même pays et entre pays.
Nous allons également accompagner ces structures dans des demandes d’appel à projets avec un accompagnement plus poussé pour le pays qui bénéficiera du financement d’un projet.

Concrètement comment se fait l’éducation par le sport ?

L’éducation par le sport se fait en utilisant le sport, les activités physiques et sportives pour mettre en place des situations qui permettront aux jeunes entre 8 et 17 ans de :
– Prendre conscience de l’utilité d’apprendre les mathématiques, les langues, les sciences de la nature, l’écriture. Ce qui permet à court terme de lutter contre le décrochage scolaire et à long terme contre l’échec scolaire.
– Prévenir l’obésité et les maladies cardiovasculaires, la délinquance des jeunes et les radicalisations en leur permettant de vivre des valeurs universelles citoyennes et républicaines comme la Paix, la Solidarité, le Partage, le Respect, la Tolérance, la Fraternité… par la mise en place d’animations sportives de proximité en bas des immeubles.
– Découvrir les métiers par des rencontres entreprises élèves dans les collèges
– D’accéder la formation professionnelle, l’apprentissage et à l’emploi durable.
Tout cela nécessite des moyens supplémentaires de l’Etat, des collectivités, des entreprises du secteur privé et des associations.
Eduquer par le sport est de la responsabilité de tous.

Types d’actions qui seront menées dans ces pays

Organisation des rencontres sportives et éducatives, pour promouvoir l’égalité homme femme, l’éducation, le développement économique, la Paix et la fraternité.
Mise en place d’appel à projet en concordance avec les Objectifs de développement durable, pour financer un projet par an et par pays.

Vous avez aussi été nommé à la ligue Auvergne Rhône Alpes de basket à la commission démarche citoyenne où vous serez chargé de la prévention et de la lutte contre le racisme et les radicalisations, en quoi consiste exactement cette mission ?

Effectivement je serai chargé de la prévention et de la lutte contre le racisme et les radicalisations au sein de la Ligue de Basket Auvergne Rhône-Alpes. Je voudrais d’abord remercier Olivier Blatrie, le président de la ligue Aura pour la confiance qu’il m’accorde.

Comme je l’ai dit plus haut le sport en général et le basket-ball en particulier véhiculent des valeurs universelles, et républicaines : l’Egalité et la Fraternité.
Mon rôle sera globalement d’accompagner les clubs d’Auvergne Rhône-Alpes dans une démarche territoriale de prévention et de lutte contre le racisme et la radicalisation en utilisant les outils mis en place par le Ministère des Sports.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *