Un pas de géant pour l’Afrique : Niyel a procédé au lancement d’un Hub sur la Gouvernance des Données en Afrique

Fondée en 2008, Niyel est une agence internationale de plaidoyer et de campagnes basée à Dakar, au Sénégal. Elle œuvre à la promotion de politiques publiques favorables au développement de tous les peuples, et à l’influence des pratiques pour qu’en tant que citoyens, individus et communautés, nous comprenions les enjeux sociaux, politiques et culturels qui affectent notre quotidien.

Pour célébrer la Journée Internationale de l’Alphabétisation, et dans le cadre de sa mission visant à promouvoir une plus grande collaboration au sein du secteur de la gouvernance des données à travers le continent, Niyel et ses partenaires ont lancé le « Hub sur la Gouvernance des Données en Afrique » pour les citoyens ayant un intérêt avéré pour les droits numériques, la gouvernance des données et la politique technologique.

Le Hub sur la Gouvernance des Données en Afrique permet aux utilisateurs d’accéder à une connaissance, plus diversifiée, innovante, transformatrice et inclusive en Afrique. Le hub est un ensemble de ressources et une riche communauté d’acteurs composée entre autres d’activistes, de décideurs politiques, de chercheurs, d’institutions gouvernementales, d’organisations de défense des droits humains, d’organisations philanthropiques, de doctorants, de jeunes étudiants, d’organisations à la base, d’organisations féministes.

La Journée internationale de l’Alphabétisation s’est tenue cette année sous le thème: “Transformer les espaces d’apprentissage de l’alphabétisation”. Cette journée avait pour objectif de repenser les espaces d’apprentissage en matière d’alphabétisation afin de renforcer la résilience et assurer une éducation de qualité, équitable et inclusive pour tous. Le lancement de ce « Hub sur la Gouvernance des Données en Afrique » piloté par Niyel est un véritable exemple d’utilisation des moyens numériques pour remodeler les espaces d’apprentissage et démontre l’engagement de l’organisation à établir une culture des données à travers le continent.

S’exprimant à cet effet sur la question, Valérie Traoré, Fondatrice et Directrice Exécutive de Niyel, a déclaré : “Aujourd’hui marque un pas de géant pour la gouvernance des données sur le continent et nous sommes ravis de lancer le Hub sur la Gouvernance des Données en Afrique. Grâce au pouvoir de la technologie et à la synergie des organisations partageant les mêmes idées, nous avons été en mesure de construire une plateforme qui est plus qu’un simple site web. C’est un espace d’apprentissage et une communauté qui démontre comment les problèmes existants peuvent être résolus collectivement grâce au partage de connaissances et de connexions significatives.”

“Que vous soyez un particulier, une organisation ou une institution gouvernementale, la plateforme offre de nombreuses possibilités d’apprentissage et d’engagement. Nous sommes convaincus que le contenu fourni sur la plateforme contribuera grandement à établir une culture des données sur le continent et, en fin de compte, au programme de la Journée Internationale de l’Alphabétisation de cette année, qui consiste à repenser les espaces d’apprentissage pour une éducation de qualité et inclusive.”

C’est une plateforme unique qui vise à faciliter et renforcer la collaboration ainsi que la lutte contre la désinformation grâce à un mécanisme de vérification des faits. Elle offre également une scène indispensable aux organisations de base dont les efforts ne sont pas toujours reconnus à leur juste valeur. Cette plateforme permettra de légitimer leur travail et de reconnaître leur contribution aux principes de notre secteur.

Le hub est accessible à l’adresse https://datagovernancehub.org et offre aux utilisateurs des cours en ligne, un répertoire d’acteurs clés, de notes d’orientation, de notes techniques, d’actualités et d’événements, de possibilités de projets de collaboration et un forum de discussion pour partager des articles de réflexion. La plateforme est disponible aussi bien en anglais qu’en français, et les utilisateurs peuvent s’inscrire pour une adhésion gratuite.

Les commentaires des utilisateurs de la plateforme avant son lancement est l’expression de ce que conçoivent certaines organisations au sujet de celle-ci.

Abordant la question liée à l’expérience des utilisateurs, Onyekachi Eke, de Southern Voice, déclare : “C’est une grande innovation et une plateforme très conviviale, sans accrocs.” Emet Oluwafemi Sodjegbe, de WACSI, ajoute : “C’est un site Web créé par des Africains pour des Africains. Facile à utiliser et magnifiquement conçu.”

Pauline Ngimwa, du Partenariat pour la Recherche Sociale et la Gouvernance en Afrique (PASGR), estime qu’il s’agit d’une excellente initiative et d’un lieu de référence pour la gouvernance des données en Afrique. Mabel Shu, de la WACSI, a pour sa part déclaré : “C’est un hub extraordinaire visant à promouvoir la bonne gouvernance des données par les Africains et pour les Africains.”

 

Meganne Boho

Meganne@africanmediaagency.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.